Si vous cliquez sur « Accepter », nous utiliserons des cookies non indispensables d'un point de vue technique (y compris des cookies de tiers) pour vous proposer une offre en ligne davantage orientée utilisateur ainsi qu'un service de meilleure qualité et encore mieux adapté à vos centres d'intérêt. Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement en cliquant ici. Attention ! Même si vous ne cliquez pas sur « Accepter », nous utilisons des cookies indispensables d'un point de vue technique.

Afin de tracer votre comportement en tant qu'utilisateur, CLAAS utilise également « Google Analytics ». Google traite vos informations sur l'utilisation du site pour fournir à CLAAS des statistiques anonymes sur le comportement des utilisateurs. Google exploite également vos informations à de multiples fins propres (pour la définition de profils, par exemple) et croise vos informations avec des données d'autres sources. Google enregistre vos informations potentiellement hors de l'Union européenne, notamment aux États-Unis via la société Google LLC. Google, mais aussi certaines administrations, ont accès auxdites informations.  

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Communiqué de presse

Augmentation du rendement avec le CEMOS pour les tracteurs, essai de la DLG à l’appui

À l’occasion d’un essai complet de la DLG (société des agriculteurs allemands), le système de dialogue interactif CLAAS CEMOS pour les tracteurs a su démontrer avec brio sa supériorité en terme de rendement. Son potentiel d’optimisation mesuré lors du travail du sol atteint ainsi 21 % et promet de s’inscrire dans la durée.

Les bons conducteurs deviennent excellents

Afin de démontrer le potentiel d’optimisation du système CEMOS pour les tracteurs qui repose sur le dialogue avec le conducteur, 10 conducteurs allemands, français, polonais et danois ont participé mi-septembre à un essai sur une grande exploitation agricole de Saxe-Anhalt. Cet essai a été encadré par des ingénieurs de contrôle du centre d’essai « technique et consommables » de la DLG, lesquels ont mesuré à la fois la vitesse d’avancement et la consommation de carburant sur chaque parcours. Les réglages effectués par les conducteurs avec et sans l’aide du CEMOS pour les tracteurs ont également été documentés pour chaque parcours de mesure.

Pendant trois jours, les conducteurs ont procédé à un travail du sol superficiel et en profondeur avec des déchaumeurs semi-portés sur des sols sableux faiblement et fortement argileux. Au volant de deux tracteurs CLAAS AXION 870 CMATIC, les agriculteurs et les conducteurs de tracteurs, employés tant sur des exploitations agricoles que dans des entreprises de travaux agricoles, ont dans un premier temps effectué leurs propres réglages de base (lestage avant, masses de roues, pression de gonflage des pneumatiques et chute de régime moteur autorisée), qu’ils ont ensuite ajustés pendant les parcours d’essai, sans jamais recourir au CEMOS pour les tracteurs. À cette fin, CLAAS a non seulement mis à leur disposition les tracteurs, mais aussi différentes possibilités de lestage. Les télégonflages CLAAS CTIC 2800 intégrés leur ont également permis d’adapter rapidement la pression de gonflage des pneumatiques. Chaque conducteur a pu consacrer tout le temps nécessaire aux réglages de sa machine jusqu’à atteindre, de son point de vue, la meilleure configuration possible. Du reste, de nombreux participants se sont penchés au préalable sur les possibilités d’optimisation technique et les réglages optimaux, par exemple en termes de consommation et de couple avec les plages de régime optimales et les plages de vitesses offrant le meilleur rendement global. Ce sont donc de véritables professionnels qui ont pris le départ de l’essai.

Dans un deuxième temps, les conducteurs ont refait les mêmes types de parcours en activant le CEMOS pour les tracteurs, reprenant les propositions d’optimisation du système ou lui demandant des alternatives. Les conducteurs ont ainsi pu modifier le cas échéant le lestage, la pression de gonflage des pneumatiques et la chute de régime moteur autorisée selon les consignes du CEMOS pour les tracteurs. Le processus de réglage s’est là aussi poursuivi jusqu’à atteindre la configuration optimale pour les parcours d’essai et les conditions d’utilisation.

Productivité maximisée et consommation minimisée

Une fois les parcours d’essai achevés, les valeurs mesurées ont été analysées et exploitées par le centre d’essai de la DLG. Celle-ci a comparé pour chaque conducteur les résultats obtenus sur les parcours réalisés sans le CEMOS pour les tracteurs avec ceux effectués avec le CEMOS pour aboutir à des moyennes globales. Résultat, le CEMOS s’est montré bien plus efficace en permettant d’atteindre des économies de carburant de 16,8 % et d’augmenter la productivité de 16,3 % pour 80 % des conducteurs. Si l’on prend l’exemple d’un tracteur de forte puissance qui consomme 50 l/h sans le CEMOS pour les tracteurs et 41,6 l/h avec le CEMOS pour les tracteurs et qu’on utilise pendant 3 000 heures pour le travail du sol, les économies réalisées peuvent être de l’ordre de 25 200 l de carburant et de 67 000 kg d’émissions de CO2 ! L’agriculteur ou l’entrepreneur de travaux agricoles peut également économiser jusqu’à 490 heures de travail, soit près de 50 jours ouvrables.

Le calculateur CEMOS en ligne permet d’évaluer le potentiel du CEMOS pour les tracteurs pour sa propre exploitation : https://www.claas.fr/produits/technologies/cemos-2020/Calculateur

Les résultats de l’essai de la DLG sont d’autant plus remarquables que les participants à cet essai sont d’excellents conducteurs qui ont réfléchi en amont au réglage optimal des tracteurs et qui se sont parfaitement préparés pour l’essai. Ainsi, bien loin de ne tenir compte que du réglage de la pression de gonflage des pneumatiques, du lestage et des données du vérin de report de charge, le CEMOS pour les tracteurs est le seul système sur le marché à porter la productivité et la consommation de carburant à un niveau aussi optimal. Le CEMOS pour les tracteurs fait désormais figure de référence avec ses performances à la fois en litres par hectare (l/h) et en hectares par heure (ha/h), certifiées par un institut de contrôle indépendant. Aussi, le CEMOS pour les tracteurs n’optimise pas seulement l’ensemble tracteur-outil, mais aussi les performances du conducteur. Grâce à un dialogue interactif permanent avec le CEMOS pour les tracteurs, le conducteur ne cesse d’apprendre, et ce durablement, puisque les conditions d’utilisation varient en permanence et d’année en année en fonction des applications.

Potentiel d’optimisation supplémentaire

« L’assistance au réglage de la charrue intégrée au CEMOS pour les tracteurs est elle aussi unique sur le marché », assure Guido Hilderink, chef produit tracteur chez CLAAS Vertriebsgesellschaft mbH. « Toutefois, cette fonctionnalité n’a pas été testée par la DLG. Selon notre expérience sur le terrain et les premiers tests de magazines spécialisés de renom, elle offre un potentiel d’optimisation supplémentaire considérable, mis en évidence par le CEMOS pour les tracteurs. En effet, si la ligne de traction, la largeur de la première raie ou le soc sont mal réglés, l’impact est considérable sur la productivité et la consommation. Le CEMOS pour les tracteurs permet d’éviter ces erreurs de réglage et d’optimiser le réglage de nombreux types de charrues. »

Le principe du CEMOS peut s’appliquer à presque tous les domaines d’application des tracteurs. Le système devrait s’étendre à d’autres outils au cours de l’année à venir. « Grâce à l’essai de la DLG, nous sommes certains que le CEMOS pour les tracteurs va s’imposer sur le marché », poursuit Guido Hilderink. « Nous disposons ainsi désormais d’un outil indispensable pour le développement de nos tracteurs. Le système sera utilisé par des conducteurs extrêmement motivés et expérimentés afin de se perfectionner. »

Le CEMOS pour les tracteurs est disponible en option d’usine sur les séries ARION 500 CMATIC, ARION 600 CMATIC, AXION 800 CMATIC et AXION 900 CMATIC et peut être installé en post-équipement sur les tracteurs de ces séries construits à partir de 2018 et dotés du terminal CEBIS TOUCH.